Les Gorges de l’Ardèche

La Réserve naturelle des gorges de l’Ardèche

Cette réserve commence à 300 mètres à pied de votre gite, le Mas de la Fontenette Elle regroupe les gorges de l’Ardèche et la magnifique et gigantesque arche du Pont d’Arc qui sont accessible à pied en ballade depuis le Mas de la Fontenette qui se situe juste à la lisière de la Réserve naturelle des gorges de l’Ardèche. Autrefois sous la mer, il y a plusieurs millions d’années, soulevée par des mouvements tectoniques, la rivière Ardèche, alimentée notamment par le Chassezac et la Baume qui descendent des Cévennes, a formé au fil du temps et de ses très nombreuses crues, d’impressionnantes falaises de plusieurs centaines de mètres percées d’innombrables grottes et avens. C’est la nature profonde de la Réserve naturelle des Gorges de l’Ardèche. Les gorges elles-mêmes ont une longueur d’environ 25 km, entre Vallon Pont d’Arc et Aiguèze / Saint Martin d’Ardèche. Elles peuvent se parcourir en canöe, à pied ou en voiture par la route touritique.

La descente des gorges de l’Ardèche en canoë

Vous pourrez choisir, selon votre niveau, 3 parcours : petit (3 km), moyen (7 km) et grand (24 km). L’Expérience est inoubliable. Au cours de cette descente des gorges de l’Ardèche en canoë vous allez pagayer au milieu des courants et des rapides en alternant avec baignades sur des petites plages sauvages, entourées de falaises impressionnantes et de paysages époustouflants…

Descente Ardèche en canoë
La descente des Gorges de l'Ardèche à pied

Promenades et randonnées dans les gorges de l’Ardèche

Un sentier de randonnée longe les 25 km des gorges de l’Ardèche. Il peut être parcouru en totalité ou en partie, de nombreux accès s’étalant le long des falaises. Une promenage ou une randonnée dans les gorges de l’Ardèche est un moment de pleinitude inoubliable dans des paysages fantastiques. Depuis la commune de Labastide de Virac, il y a plusieurs chemins de randonnée conduisant au Pont d’Arc, au cirque de Gaud, à la plage du rocher des Abeillères…

La route touristique des Gorges de l’Ardèche

La route touristique panoramique des Gorges de l’Ardèche sinue sur 29 km de Vallon Pont d’Arc à Saint Martin d’Ardèche en passant à côté du Pont d’Arc et de la grotte Chauvet. Une dizaine de belvédères sécurisés offrent des vues spectaculaires, époustouflantes, vertigineuses, à couper le soufle : Serre de Tourre, Autridge,  le Cros de l’Olivier, Gournier, la Cathédrale, les Templiers, la Maladrerie, la Rouvière, le Ranc Pointu.

Vous ne manquerez pas d’y croiser en bord de route des chèvres semi-sauvages.

Route touristique des Gorges de l'Ardèche

La beauté époustouflante des gorges de l’Ardèche

Plongez au cœur d’un paysage époustouflant et laissez-vous envoûter par la majesté des gorges de l’Ardèche. Dans ce sanctuaire naturel d’une beauté à couper le souffle, le temps semble suspendu et la magie opère à chaque instant.

Imaginez-vous voguer sur les eaux cristallines de la rivière, taillant son chemin à travers des parois rocheuses sculptées par des millénaires d’érosion. Les falaises abruptes s’habillent fièrement, offrant un spectacle grandiose à tous ceux qui osent s’aventurer dans ce havre de paix sauvage.

Laissez-vous charmer par la palette de couleurs qui se déploie devant vos yeux émerveillés : le vert éclatant de la végétation luxuriante, le bleu profond de l’eau scintillante, le gris mystérieux des roches imposantes. Chaque recoin des gorges de l’Ardèche recèle une beauté unique et envoûtante, une harmonie parfaite entre la nature sauvage et l’œuvre du temps.

Que vous soyez un amateur de sensations fortes en quête d’aventure ou un contemplatif en quête de calme et de sérénité, les gorges de l’Ardèche sauront vous séduire et vous captiver. Explorez ses sentiers escarpés, plongez dans ses eaux rafraîchissantes, laissez-vous imprégner par l’atmosphère envoûtante de ce joyau naturel préservé.

Les gorges de l’Ardèche vous invitent à une expérience sensorielle inoubliable, à la découverte d’une nature sauvage et préservée d’une beauté intemporelle. Laissez-vous transporter par la magie de ce lieu d’exception et créez des souvenirs impérissables au cœur des gorges de l’Ardèche.

Questions fréquemment posées sur les gorges de l’ardèche

Oui, plusieurs promenades au départ du Mas de la Fontenette permettent de longer les gorges de l’Ardèche et de profiter des vues splendides depuis plusieurs belvédères, notamment sur le Cirque de Gaud. D’autres promenades et randonnées vous emmèneront directement au fond des gorges de l’Ardèche sur des chemins non balisés mais dont nous vous fournirons les piste GPX. Guidés ainsi par votre tel portable tel un GPS, impossible de vous perdre et vous découvrirez des lieux uniques dotés d’une immense sérénité.

Les gorges de l’Ardèche ont été formées par un processus géologique lent et continu au cours de millions d’années, principalement par l’érosion hydraulique et l’action des cours d’eau. Voici comment cela s’est déroulé :

  1. Formation de la roche calcaire : Les gorges de l’Ardèche se trouvent dans une région où le sol est principalement composé de calcaire, une roche soluble dans l’eau. Il y a plusieurs millions d’années, l’Ardèche était couverte par la mer avant qu’elle ne se retire progressivement.
  2. Action de l’eau : Au fil du temps, l’eau de pluie et les cours d’eau ont commencé à s’infiltrer dans les fissures et les fractures de la roche calcaire. En raison de sa nature soluble, le calcaire a été progressivement dissous par cette eau chargée de dioxyde de carbone, formant des réseaux de grottes, d’avens et de passages souterrains.
  3. Formation des gorges : L’érosion hydraulique a continué à élargir et approfondir les vallées préexistantes, créant ainsi les gorges que l’on voit aujourd’hui. Les eaux de l’Ardèche, le principal cours d’eau de la région, ont taillé leur chemin à travers le paysage calcaire au fil des millions d’années. L’eau, chargée de sédiments et parfois de débris rocheux, a progressivement érodé les parois de la vallée, créant des falaises spectaculaires et des formations géologiques uniques.

Ainsi, les gorges de l’Ardèche sont le résultat d’un processus géologique d’érosion fluviale qui s’est déroulé sur de très longues périodes, sculptant lentement mais sûrement le paysage calcaire de la région pour créer les formations naturelles remarquables que nous pouvons admirer aujourd’hui.

Oui, la descente des gorges de l’Ardèche en canoë est accessible à tous. Il existe de nombreux loueurs de canöé mais nous vous en recommendons particulièrerment un : Aquabateaux.

 

Dans les gorges de l’Ardèche, le bivouac est réglementé et généralement interdit à l’intérieur même des gorges, notamment sur les berges de la rivière Ardèche. Cependant, il existe des zones autorisées pour le camping le long de la rivière, généralement dans des campings aménagés ou des aires dédiées. Ces zones sont conçues pour minimiser l’impact sur l’environnement naturel et pour assurer la sécurité des campeurs.

Il est important de respecter les règles et les réglementations en vigueur concernant le camping et le bivouac dans les gorges de l’Ardèche, afin de préserver la beauté naturelle de la région et de minimiser les risques pour l’environnement. En outre, il est recommandé de se renseigner auprès des autorités locales ou des offices de tourisme pour obtenir des informations à jour sur les zones autorisées pour le camping et les règles à suivre.

Il y a 2 aires spécifiques pour les bivouacs (exclusivement sur réservation) : Le bivouac de Gaud et le bivouac de Gourmier.

Il y a une population résidente de castors sauvages établie dans les gorges de l’Ardèche ainsi que dans de ombreux affluents, l’Ibie par exemple. Les castors sont communément associés à des environnements de zones humides comme les rivières, les lacs et les marécages, où ils construisent leurs barrages et leurs huttes. Les gorges de l’Ardèche, traversées par la rivière Ardèche, sont caractérisées par des falaises calcaires escarpées et des gorges profondes et le castor s’y est installé malgré le fait que cet environnement ne correspond pas à l’habitat typique des castors.

Oui, il est possible d’observer des loutres dans les gorges de l’Ardèche. Les loutres sont des mammifères semi-aquatiques qui habitent les rivières, les ruisseaux et les zones humides. Bien que discrètes et souvent difficiles à observer en raison de leur nature farouche, les loutres sont présentes dans les cours d’eau de cette région, y compris la rivière Ardèche elle-même.

Les loutres sont des prédateurs carnivores qui jouent un rôle important dans les écosystèmes aquatiques en régulant les populations de poissons et de crustacés. Elles sont également considérées comme un indicateur de la santé des écosystèmes aquatiques, car leur présence témoigne de la qualité de l’eau et de la disponibilité de la nourriture.

Pour observer des loutres dans les gorges de l’Ardèche, il faut souvent être très patient et discret, car elles sont généralement timides et se cachent lorsqu’elles se sentent menacées. Les moments les plus propices pour les observer sont souvent à l’aube ou au crépuscule, lorsque les loutres sont plus actives.