Panneaux solaires

Le mas de la Fontenette est équipé depuis 2024 de panneaux solaires. Cette installation solaire contribue à la réduction de notre impact écologique en termes de consommation électrique. Et donc, de ce fait, de déchets nucléaires (en France, 70% de l’électricité est d’origine nucléaire).

Panneaux solaires Mas de la Fontenette

12 panneaux solaires

12 panneaux solaires (550w chacun, puissance totale de 6,6kwh) s’accrochent sur structure métallique au sol. Nous sommes à l’intérieur du périmètre d’un site classé. Cela signifie que les panneaux solaires sur les toits ne sont pas autorisés. L’installation solaire se trouve à environ soixante de mètres du mas dans une micro-clairière au milieu du bois. Ces panneaux solaires émettent un courant continu en 300 volts. Celui-ci est transformé en un courant alternatif 220 volts par un onduleur branché sur l’alimentation de la maison.

Le principe de fonctionnement

Le système est conçu de sorte que la consommation d’origine solaire prime toujours relativement à la consommation du secteur. Ainsi, si à un instant donné, la consommation atteint 1,8kwh et la production des panneaux elle aussi 1,8kwh, alors toute l’électricité consommée provient des panneaux solaires. Si, la consommation passe à 4kwh alors que la production solaire demeure à 1,8kwh, alors le secteur fournit automatiquement la différence..

Les limites de la production solaire

Par définition, une station solaire ne produit que quand il y a du soleil. La production quotidienne en été s’étale entre 10 heures le matin et 18 heures le soir, soit une dizaine d’heures. La plage horaire de production se trouve évidemment considérablement réduite en hiver. Par ailleurs, un temps nuageux ou des zones d’ombrage impactent assez fortement la production des panneaux.

Un geste de votre part pour réduire votre impact sur le réchauffement climatique

La seule existence de panneau solaires ne suffit pas pour réduire la consommation électrique en provenance du secteur. Les panneaux ne produisent rien la nuit. Si la plupart des appareils électriques sont utilisés en dehors de la plage de production solaire, alors la réduction de consommation devient quasiment inexistante. Les véritables économies ne peuvent donc naître que d’un changement de nos habitudes.

Réduire son impact en termes de consommation électrique implique de modifier ses habitudes. Il faut ainsi concentrer sur la plage horaire de production solaire (10 – 18 h en été) le maximum de la consommation électrique.

C’est pourquoi nous recommandons de n’utiliser la plupart des appareils électriques qu’entre 10h et 18h en été, entre 12 et 15 heures en hiver. Cela concerne tout particulièrement l’utilisation du lave-linge, du lave-vaisselle, de la climatisation, etc. Seul ce changement dans nos habitudes permettra de réduire notre production de CO2 et/ou de déchets nucléaires. Notre environnement dépend donc entièrement de votre volonté et de votre capacité à modifier vos habitudes.

Le chauffage de la piscine

Dans toute la mesure de l’excès de production des panneaux solaires relativement à la consommation courante, nous le redirigeons vers le chauffage de la piscine (sauf bien entendu en été). Cela permet de gagner quelques degrés pour l’eau de la piscine.