La Grotte Chauvet

A 15-20 minutes du Mas de la Fontenette (gite avec piscine chauffée, classé 4 étoiles), dans les gorges de l’Ardèche, à côté du Pont d’Arc, la grotte Chauvet originale est fermée au public afin de protéger ce patrimoine de l’humanité. Cependant, une impressionnante reconstitution minutieuse a été effectuée et mérite d’être visitée.

Les peintures pariétales de la grotte Chauvet originale

La grotte Chauvet est devenue célèbre en raison de la qualité esthétique des œuvres et de leur ancienneté. Les passages humains les plus anciens, autour de 36 500 ans, se situent à l’Aurignacien, et les plus récents, entre 30 000 et 31 000 ans, au Gravettien.
Parmi les figurations animales recensées, mammouths, félins, rhinocéros et ours représentent plus de la moitié des espèces identifiées. Parmi les autres espèces dessinées, vous admirerez les chevaux, les bisons, les aurochs, les bouquetins, les cerfs (dont des mégacéros), les rennes, et d’exceptionnelles images de bœufs musqués, de hibou, de panthère et peut-être de hyène.
Les thèmes humains comprennent le bas du corps d’une femme, associé à un bison et à un félin, plusieurs sexes féminins et des mains rouges, positives et négatives.

Visite virtuelle Grotte chauvet originale

Visite virtuelle de la grotte Chauvet originale

Cliquez sur le lien suivant pour accéder à une visite virtuelle de la grotte Chauvet originale. Vous pourrez alors vous promener dans les salles les unes après les autres et découvrir la véritable grotte Chauvet.

L’espace de restitution de la grotte Chauvet

La grotte Chauvet a été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Aussi nommé grotte Chauvet 2, un fac-similé de la grotte Chauvet reconstitue l’intérieur de la grotte . Réservez votre visite par Intenet :la Grotte Chauvet 2.

Grotte Chauvet 2 - site web

Documentaire : A la découverte de la Grotte Chauvet

L’art pariétal reemonte loin dans l’histoire. Au sud de l’Ardèche, un chef d’oeuvre d’impressionnisme 36.000 ans avant Monet : la Grotte Chauvet. Avec ses immenses panneaux représentant des animaux typiques de la période glaciaire (rennes, bisons, chevaux, mammouths et rhinocéros laineux), elle subjugue. Sciences et Avenir a eu la chance de pouvoir filmer la réplique de cet grotte préhistorique : la Grotte Chauvet 2. Découvrez la visite commentée par des archéologues. Vidéo : Valentine Delattre et Mathieu Nowak.

Questions fréquemment posées sur la Grotte Chauvet

Estimé par la méthode de datation au carbone 14, l’âge des peintures périétales de la Grotte Chauvet, également, connue sous le nom de Grotte Chauvet-Pont d’Arc, est estimé à environ 36 000 ans.

La grotte Chauvet est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle rassemble des dessins d’une qualité exceptionnelle datés d’il y a 36 000 ans. Les peintures rupestres exceptionnelles qu’elle abrite datent de cette période du Paléolithique supérieur, ce qui en fait l’un des sites d’art pariétal les plus anciens et les plus remarquables au monde.

En raison de la valeur exceptionnelle de ses peintures et de la nécessité de les préserver, la grotte originale n’est pas ouverte au public. Une réplique fidèle de la grotte, appelée « Grotte Chauvet 2 », a été construite à proximité pour permettre aux visiteurs d’admirer ces trésors préhistoriques tout en préservant l’intégrité de la grotte originale.

La Grotte Chauvet, également connue sous le nom de Grotte Chauvet-Pont d’Arc, a été découverte en 1994 par trois spéléologues : Jean-Marie Chauvet, Éliette Brunel Deschamps et Christian Hillaire. La grotte tire son nom de Jean-Marie Chauvet, qui a été le premier à pénétrer dans la cavité et à découvrir ses remarquables peintures rupestres.

La découverte de la grotte Chauvet a été un événement majeur dans le domaine de l’archéologie préhistorique, car elle a révélé l’existence d’un ensemble exceptionnel d’art pariétal datant de plus de 30 000 ans, ce qui en fait l’une des découvertes les plus importantes de l’histoire de l’art préhistorique. Les peintures de la grotte Chauvet représentent une grande variété d’animaux sauvages, notamment des chevaux, des lions, des rhinocéros, des mammouths et des bisons, ainsi que des signes et des symboles abstraits.

La découverte de la grotte Chauvet a permis aux chercheurs d’approfondir leur compréhension de l’art préhistorique et de la vie des premiers hommes modernes en Europe. En raison de la valeur exceptionnelle de ses peintures et de la nécessité de les préserver, la grotte originale n’est pas ouverte au public. Une réplique fidèle de la grotte, appelée « la Caverne du Pont d’Arc », a été construite à proximité pour permettre aux visiteurs d’admirer ces trésors préhistoriques tout en préservant l’intégrité de la grotte originale.

La véritable grotte Chauvet se trouve à proximité immédiate du Pont d’Arc sur la rive droite de l’Ardèche, à côté de Vallon Pont d’Arc. Elle n’est pas accessible au public; seule la restitution de la Grotte Chauvet, dite Grotte Chauvet 2, est accessible aux visiteurs. La grotte originale est restée protégée pendant plusieurs milliers d’années par un effondrement en obstruant l’entrée.

En raison de la fragilité de l’art pariétal qu’elle abrite et de la nécessité de préserver cet héritage précieux, la grotte Chauvet originale n’est pas ouverte au public.

Cependant, une réplique fidèle de la grotte, appelée « Grotte Chauvet 2« , a été construite à proximité et est ouverte aux visiteurs depuis 2015. La Grotte Chauvet 2 recrée avec précision les caractéristiques de la Grotte Chauvet originale, y compris ses peintures rupestres remarquables datant de plus de 30 000 ans.

Les visiteurs peuvent explorer la Caverne du Pont d’Arc lors de visites guidées qui permettent d’admirer les peintures préhistoriques exceptionnelles, ainsi que d’apprendre sur la vie et les croyances des premiers artistes préhistoriques. Cette réplique offre une occasion unique de découvrir l’art pariétal fascinant de la Grotte Chauvet tout en préservant la grotte originale et en évitant les dommages potentiels causés par un afflux de visiteurs.

L’art pariétal fait référence à l’art réalisé sur les parois des grottes ou des abris rocheux. Ce terme est souvent utilisé pour désigner les peintures, gravures et autres formes d’expressions artistiques préhistoriques réalisées sur les parois intérieures des cavités naturelles.

L’art pariétal remonte à des milliers, voire des dizaines de milliers d’années, et il est associé principalement aux périodes paléolithiques et néolithiques. Ces œuvres d’art préhistoriques ont été créées par nos ancêtres dans différentes régions du monde et témoignent de leur créativité, de leurs croyances et de leur mode de vie.

Les sujets représentés dans l’art pariétal sont variés et comprennent souvent des animaux sauvages, des humains, des symboles abstraits et des scènes de chasse ou de rituels. Ces œuvres étaient souvent réalisées avec des pigments minéraux, des charbons de bois ou d’autres matériaux disponibles localement, et elles étaient parfois exécutées avec une grande précision et un sens esthétique remarquable.

L’art pariétal a une importance majeure pour la compréhension de l’histoire humaine et de la préhistoire, car il offre des indices sur la façon dont nos ancêtres ont vécu, pensé et exprimé leur vision du monde il y a des milliers d’années. Les sites d’art pariétal, tels que les grottes ornées de Lascaux en France ou d’Altamira en Espagne, sont des trésors archéologiques et artistiques mondialement célèbres.